dimanche 10 janvier 2010

Bonne année 2010 !




Honorés par les reconnaissances que, nos clients, partenaires et éditeurs, nous ont adressées en 2009, Château Lagarette, souhaite vous apporter pour cette nouvelle année, un vin, son vin, ses cuvées : "Cyrus" et "Renaissance", un vin que nous voulons "pur", sans ajout chimique, un vin qui exprime le lieu et l'expérience de ceux qui le font, un vin qui fait chanter ensemble, pour votre plaisir, les harmonies de la nature.
Olympe et Yvon

Prochain Salon de dégustations du groupe "Renaissance des AOC"
ANGERS Grenier St Jean 30 et 31 janvier 2010
Autres Salons, aller sur le site : www.biodynamy.com

samedi 2 janvier 2010

Accompagner les transformations de la matière ?



Dessert " Jelly". Photo de Genevieve Anhoury

Pour l'astrophysicien Sébastien Charnoz : Embryon planetaire en fusion



Janvier 2010. Palais de la Découverte.
Expo : " Astronome, Gastronome",
Des fruits, des légumes, du lait ... des ingrédients simples pour figurer l'Univers, le monde et les hommes.

Une belle expo, où science et imaginaire se conjuguent à merveille !
Une expo, où l'on apprend qu'un jaune d'oeuf, saisi par une spirale rappelle ( à celui qui le sait déjà) le mouvement d'un trou noir avaleur d'étoiles. Très globalement une expo qui suggère qu'entre les formes et les mouvements de la macro-matière , telle que l'observe, mais aussi la re-construit l'astronome, et les micro-matières que nous utilisons dans la cuisine pour préparer plats et repas, il y aurait peût-être plus que de la ressemblance.

Mais à y regarder d'un peu plus près on s'aperçoit qu'il faut nuancer le propos. Au tout début de notre histoire (d' Exposition) nous avons une photographe portée par une intuition. Montrer à partir des matières que nous utilisons tous les jours pour préparer nos repas, les formes et les dynamiques des macro-matières qui dans les espaces infinis s'agitent ... infiniment. Ainsi, quelques gouttes de vinaigre qui pénétrent lentement dans un fond d'huile pour former vinaigrette nous suggèrent bien plus que de la vinaigrette. Au côté de cette photographe, pleine d'intuition et d'imagination, un scientifique conférencier cherche des supports pour presenter à son public, les mouvements de la matière qu'il décrit par ailleurs.
La rencontre ne pouvait que se faire et la collaboration se construire.
Et les accompagnements emerveillés des scientifiques et des cuisiniers se mirent alors à converger vers notre paire d'amis . Toute l'expo décrit ce rapprochement.

Mais pour nous vignerons en biodynamie, cette Expo délivre d'autres messages. Elle nous rappelle et nous donne à penser les mouvements de la matière se transformant, passant progressivement de l'état de fruit, à l'état de vin. Ce continuum, l'Expo ne le montre pas. Elle ignore hélas la continuité des processus ( la vie !) dans lesquels nous imergent intensément nos travaux de vinification. Il faudrait proposer à notre paire d'amis, photographe et astrophysicien, d'associer au groupe des commentateurs (poètes et scientifiques) un vigneron en biodynamie qui dans le quotidien de son travail accompagnent les troublantes transformations de la matière.
Tout le monde y gagnerait !