jeudi 30 janvier 2020

2020 ANNEE DU GRAND BASCULEMENT !


BONNE ANNEE 2020

Chers amis (ies)

2020 « L’année du grand basculement ! »
Passage difficile de l’insincérité, aux vérités affichées.
Cela fait plus de 20 ans que nous sommes au Château Lagarette en Bio  Biodynamie, et autres pratiques naturelles ,animées par le respect du vivant, de tous les vivants.

2020 Nous continuons à avancer avec détermination !
Il nous faut aujourd’hui montrer et afficher  que :
 - Qualité de nos sols,
 - Présence des vivants, de tous les vivants, sur et dans nos terres
-  Métier et  « sagesses  paysannes » réappropriés nous permettent  d’offrir, à vos palais de très grandes Cuvées Singulières et authentiques .

2020 : Etranges et étonnantes tendances se manifestent dans tous les domaines, politiques, économiques, social, national et international. Climatique est le problème, mais aussi démographique. Les glaces fondent. Les  anciens ne sont plus les mêmes qu’avant. Les Partis politiques peinent
à re-émerger. Les nouveaux sont sans forme. Les menaces d’épidémie sont fortes. De nouvelles alliances se nouent De nouvelles routes commerciales s’ouvrent. Les crétins numériques s’affirment  et affichent leur volonté de dévaster nos anciennes cultures, tout en déclarant le contraire. Il en est ainsi.

2020 Les mondes de la viticulture sont inquiets. Dans notre région en Aquitaine  les vins de Bordeaux se vendent difficilement. Le gel des années précédentes  Le détournement du marché chinois vers d’autres vins australiens et sud-américains en seraient la cause. Peut être…Sur le marché le vin bio se vend trois fois plus cher au tonneau que le Bordeaux générique.  Histoire de gel et de chinois sans aucun doute.
La négation du réel est une pratique courante dans les organisations professionnelles viti-vini. Ce ne sont pas des mensonges C’est une impossibilité  à accepter ce qui est en train de naître  et de s’affirmer. 
Un grand besoin de sincérité et d’authenticité .
20 % de pesticides en plus  répandu  sur nos sols. Erreurs de chiffres ou volontés cachées. Nous ne savons pas  Enfin nous avons quelques idées…

Une très bonne année à tous
À très bientôt.
Yvon et Olympe

mercredi 29 janvier 2020

NOTRE MISSION : RESISTANCE, ESPOIR, 10 CUVEES SINGULIERES !




  


2020 : LES 10 CUVEES SINGULIERES DE LAGARETTE sont l’expression du « GENIE DU LIEU » et des manières « de faire ». Face « au vendre », elles sont le symbole de la résistance silencieuse et porteuse d’espoir pour l’avenir des vivants..

Depuis le début de l'ère industrielle, XIXe siècle, dans tous les domaines  de l’activité humaine, les manières de faire ont été, peu à peu, dominées par les manières de vendre.


  Progressivement le « vendre » a dominé le « faire. » Le monde agricole n’a pas échappé à cette sinistre logique. Peu à peu, la paysannerie a été détruite.

Aujourd'hui et depuis des décennies force est de constater que la grande distribution domine le monde de l’agro-alimentaire. Celui-ci dicte aux producteurs agricoles, la ou les manière dont ils doivent fabriquer leurs produits. Condition pour être vendu !  Distribuer, dit-on dans ces  milieux !  Certains, afin de justifier et de mieux fonder leurs pratiques,  habillent celles-ci  de discours  charmeurs qui disent « label », « normes » et « référencements ».




Mais fort heureusement il y a des résistances et des survivances en particulier dans le monde viticole !

Ainsi aujourd’hui, de petits domaines ainsi que des domaines de taille moyenne, ont continué à produire selon les traditions.. Ces traditions, manières de faire et manières de voir « la chose à faire » ont été renforcées chez certains, par le souci de respecter les vivants, la nature dit-on mais aussi et surtout, les vivants consommateurs. Leur santé et leur « bien vivre ». Important !


2020 : LES 10 CUVEES SINGULIERES DE LAGARETTE sont l’expression du « GENIE DU LIEU » et des manières « de faire ». Face « au vendre », elles sont le symbole de la résistance silencieuse et porteuse d’espoir pour l’avenir des vivants..Depuis plus de  20  années,  Château Lagarette  s’est inscrit  dans cette tradition...
 
Nous nous sommes donnés pour « mission » de maintenir et de retrouver les traditions anciennes et les goûts d’avant, en consacrant beaucoup de temps de patience et d’énergie, à  retrouver et remettre en place,  les manières de faire et de produire « des vins du lieu ».


On peut dire que l’une des  missions  du Château Lagarette est de redonner vie au « Génie du lieu »

Belle expression qui désigne la volonté et la capacité des femmes et des hommes qui sont sur le lieu à utiliser avec précision et mesure  ( sagesses Pratiques ) les ressources  que celui-ci met à la disposition : une lente et longue construction historique.



Aboutissement de ses 20 années d’efforts,  les « Cuvées  singulières »  que nous vous proposons de venir découvrir à Lagarette,  pour apprécier les valeurs maintenues du « Génie du lieu », son histoire et sa mémoire encore présents.



Visite sur RV  :  Château Lagarette  Route du Bourg 33 360 Camblanes et Meynac
chateaulagarette@orange.fr  
Olympe Minvielle : 0614138966    Yvon Minvielle : 0603463060

lundi 20 janvier 2020

2020 ANNEE DU GRAND BASCULEMENT !


BONNE ANNEE 2020
Chers amis (ies)
2020 « L’année du grand basculement ! »
Passage difficile de l’insincérité, aux vérités affichées.
Cela fait plus de 20 ans que nous sommes au Château Lagarette en Bio  Biodynamie, et autres pratiques naturelles ,animées par le respect du vivant, de tous les vivants.

2020 Nous continuons à avancer avec détermination !
Il nous faut aujourd’hui montrer et afficher  que :
 - Qualité de nos sols,
 - Présence des vivants, de tous les vivants, sur et dans nos terres
-  Métier et  « sagesses  paysannes » réappropriés nous permettent  d’offrir, à vos palais de très grandes Cuvées Singulières et authentiques .

2020 : Etranges et étonnantes tendances se manifestent dans tous les domaines, politiques, économiques, social, national et international. Climatique est le problème, mais aussi démographique. Les glaces fondent. Les  anciens ne sont plus les mêmes qu’avant. Les Partis politiques peinent
à re-émerger. Les nouveaux sont sans forme. Les menaces d’épidémie sont fortes. De nouvelles alliances se nouent De nouvelles routes commerciales s’ouvrent. Les crétins numériques s’affirment  et affichent leur volonté de dévaster nos anciennes cultures, tout en déclarant le contraire. Il en est ainsi.

2020 Les mondes de la viticulture sont inquiets. Dans notre région en Aquitaine  les vins de Bordeaux se vendent difficilement. Le gel des années précédentes  Le détournement du marché chinois vers d’autres vins australiens et sud-américains en seraient la cause. Peut être…Sur le marché le vin bio se vend trois fois plus cher au tonneau que le Bordeaux générique.  Histoire de gel et de chinois sans aucun doute.
La négation du réel est une pratique courante dans les organisations professionnelles viti-vini. Ce ne sont pas des mensonges C’est une impossibilité  à accepter ce qui est en train de naître  et de s’affirmer. 
Un grand besoin de sincérité et d’authenticité .
20 % de pesticides en plus  répandu  sur nos sols. Erreurs de chiffres ou volontés cachées. Nous ne savons pas  Enfin nous avons quelques idées…

Une très bonne année à tous
À très bientôt.
Olympe,Yvon, Alexandra

dimanche 11 novembre 2012

NOVEMBRE 2012 : Les rendez vous à Lagarette


VOYAGES AU PAYS DE LA BIODYNAMIE 

Les rendez vous de l'automne

Visite des  jeunes "Compagnons" à Lagarette 
 ( Association des Compagnons du Devoir) 28 octobre 2012
Un très grand moment d'amitiés et d'enrichissements réciproques !

Dimanche 11 nov. à 17 h 
« VINS ET PESTICIDES » film de 35’ d' Olympe et Yvon Minvielle
Juillet 2010 : A l’occasion d’une des premières rencontres de « L’ Université du  Goût du vin en biodynamie » à Paris,  «Vins etPesticides »,  nous avons  réalisé une vidéo de 35 mn rendant compte des échanges avec les intervenants vignerons : Nicolas Joly, Philippe Gourdon, Marc Angéli, Dominique Techer, Yvon Minvielle et Professeur Belpomme.
Octobre 2012 . Le Sénat rend publiques les conclusions de sa mission sur les pesticides et leur impact sur la santé : « Pesticides : vers le risque zéro » Rapporteur : Nicole Bonnnefoy, Sénatrice socialiste Charente. 
 Le rapprochement des 2 documents nous aidera à apprécier les termes du débat , ainsi que les enjeux sous-jacents.        
Mercredi 21 nov. à 17h à Bordeaux
«  Du vin en biodynamie comme création artistique » Conférence de 15mn d’Yvon Minvielle . Présentation et commentaire de paroles de vignerons extraites du film «  L’ESPRIT DU VIN , le réveil des terroirs » et traitant du vin comme création artistique.
Galerie le Hil -  37 rue des Menuts (Côté Saint Michel)  Séance pour Clôturer « l’Exposition Fleurs » de Armando Bergallo - Parking Salinières
Dimanche 25 nov.  à 17 h
« L’ESPRIT DU VIN le réveil des terroirs » 90’ Film d’Olympe et Yvon Minvielle. Projection pour tous ceux qui ne l’ont pas encore vu et ceux qui ont envie de le revoir. Débat et dégustation
DVD à la vente et, si souhaité dédicaces.Vente en ligne : www.planetwines.tv

mercredi 5 septembre 2012

Les «Journées Européennes du Patrimoine » au Château Lagarette.

-->
 Les savoirs vignerons comme patrimoine. "Patrimoine métier"

Les 15 et 16 Septembre 2012, à l'occasion des Journées du Patrimoine, Château Lagarette ( XVieme siècle) propose de découvrir  et de débattre « du patrimoine des savoirs vignerons » accumulés au fil des ans et des générations, par ces hommes et ces femmes, qui exercent chaque jour avec passion « le vrai métier de vigneron », ces savoirs disent les identités vigneronnes locales . Mais pourquoi parler de vrai métier  et quels liens avec le patrimoine des savoirs ? Est-ce à dire qu’il y aurait des « faux métiers de vignerons » Oui et non.


Oui ! parce que ce qui fait le métier c’est avant tout le geste professionnel, la maitrise des processus métier ; ça n’est pas la maitrise des technologies et autres ressources externes au métier premier de vigneron. Ces technologies et ressources varient selon les époques et les espaces géographiques. Pour faire court et concret disons que ce ne sont pas les connaissances et les savoirs liés aux produits de la chimie de synthèse pas plus que ceux liées à la maîtrise des technologies mécaniques  qui donnent corps au métier de vigneron.

Non ! parce que fort heureusement les savoirs vigneron ne se sont pas volatilisés. Ils sont là toujours  présents et actifs surtout chez ceux qui vivent
leur métier au plus près de leur vigne . Le problème c’est que ces savoirs premiers sont aujourd’hui décriés voire méprisés parce qu’ils constituent des obstacles,
Des obstacles à quoi ? Je vous laisse finir la phrase.
Alors bien souvent et à regret le vigneron se tait . On n’en parle plus.
Mais le silence ne dit pas la fin des savoirs premiers. Il dit le retrait , l’attente du moment opportun.

Le « vrai métier » ou le « grand métier »,  pour parler comme les anciens « cap-hornier »,  c’est celui qui donne, ou qui re-donne la main aux sagesses pratiques vigneronnes,  à la prudence ordinaire des hommes de métier.

Mais ne perdons pas le fil de notre argumentation.  L’important du « métier  vrai» c’est de contribuer à faire « un vin vrai ». Un vin sincère et droit qui dit les saveurs de la terre.

Prenant appui sur notre expérience de vignerons, ainsi que sur celle de cinéastes documentaristes, nous vous proposerons pendant ces 2 jours sur "Le Patrimoine",  un parcours « Découverte des savoirs vignerons, »

Bien entendu ces parcours seront agrémentés de dégustations de nos vins en biodynamie.  Ce sont eux qui nous guideront dans la découverte du patrimoine des savoirs vignerons. Ce sont eux qui expriment le mieux les savoirs vignerons.



Au Château Lagarette, au delà même de notre pratique de la biodynamie nous nous affirmons et affichons  (avec bien d'autres vignerons en biodynamie, et en « bio », … comme les héritiers de ces savoirs premiers de la vigne et du vin.  Héritages des communautés vigneronnes locales,  nous les mobilisons, re-mobilisons,  chaque année dans les cycles de la vigne et du vin.

Au Château Lagarette,  les savoirs patrimoniaux de la lignée, ceux de nos pères, grand pères et autres ascendants,  manifestent leur présence dans les flacons de l’année.

Tel : 06 03 46 30 60 / 06 14 13 89 66 / 05 56 20 08 78 /
Contact : Olympe ou Yvon Minvielle
Château LAGARETTE
Route du Bourg - 33360 Camblanes et Meynac
( Rocade : sortie 22 – Le Château est près de l’église de Camblanes)


jeudi 19 juillet 2012

Les Rendez-Vous de l'été 2012




Voyage aux pays de la biodynamie.

Il nous faut ré-apprendre à aimer les vins vrais et sincères. Ces vins qui expriment le lieu, et nous donnent à savourer les minéralités de la roche-mère.

Aujourd’hui, hélas, bien des vignerons ont fait le choix de briller en « marketing » et en « com ».  « Ils ne sont pas pour autant pointus sur la production de leur vin » nous dit Carlo Pétrini dans la RVF Juillet 2012.

Ces regrettables pratiques affaiblissent « L’Esprit du vin », ce fait de culture que des générations de vignerons ont patiemment construit saison après saison.

Fort heureusement les vins vrais et sincères sortent de leur silence.
Ils s’organisent, se font entendre et s’offrent à la dégustation. Vignerons et Amateurs, petits et grands multiplient les initiatives. Les grands domaines ne sont pas en reste. Certains accompagnent activement cette renaissance.

A sa manière et avec ses savoirs-faire, Château Lagarette participe de ce «soulèvement pacifique » des vins vrais et sincères.

Olympe et Yvon Minvielle, viticulteurs, éditeurs et producteurs de films, vous proposent à 20 minutes de Bordeaux, dans un petit château viticole du XVième siècle un voyage au pays de la biodynamie. Ambiance familiale.
Vous regarderez, écouterez et partagerez, films, conférences, lectures commentées, autour d’un apéro. Et vous dégusterez des vins en biodynamie. Séances de 2 h au Château Lagarette, en juillet et août en fin de journée. 4 séances thématiques au choix.

Programme et calendrier «  Eté 2012 »  à Lagarette 

1- Projection Film, Dégustation et DVD offert   
Tous les jeudis de 18 h à 20 h – 15 e

 « L'ESPRIT DU VIN, le réveil des terroirs », un film d’ Olympe et Yvon Minvielle, long métrage de 90 mn pour comprendre ce que sont les pratiques ordinaires des vignerons en biodynamie du Groupe R.A.O.C, ainsi que leurs rapports à la nature et à la culture. ( www.biodynamy.com)
Dans un monde où les déséquilibres naturels ne sont plus maîtrisés : réchauffements climatiques, folie de l'agrochimie, abus de pesticides, les vignerons ont biodynamie expriment par leur travail et leurs produits une vision apaisée des temps présents mais aussi des temps futurs. Ils ouvrent la voie, d’un nouvel idéal du vivre ensemble.
www.lespritduvin.org

Séances en juillet : 19/ 07 -26/ 07
Séances en août : 2/08 - 9/08 - 16/08 - 23/08 - 30/08


2- Apéro-Conférence, échanges et débats.
Tous les mercredis de 18 h à 20 h-  20 e

« Pratiques vigneronnes en biodynamie et philosophie de la nature ».
Pour les vignerons,  cette intimité avec la nature cette manière de se comporter avec le vivant et les hommes,  exprime une vision du monde (nature/culture)  chargée en représentation philosophique, très enracinée, même si elle l'ignore dans les philosophies du vivant et de la nature.Yvon Minvielle vous propose de courtes  conférences  de 20 à 30 minutes chacune organisée autour de trois axes :
- philosophie de la nature.
- pratiques vigneronnes.
- expression  vigneronne.

Séances en juillet : 18/ 07 – 25/07
Séances en août : 1/08 - 8/08 - 15/08 - 22/08 - 29/08


3- Apéro - Lectures, commentaires et rebonds.
Tous les vendredis de 18 h à 20 h -  20  e

Qu'est-ce que le goût d’un vin?
L'idée de goût est une idée fragile, « pointue » qui prend forme dans cette rencontre toujours particulière entre hommes/nature et culture.
Prenant appui sur des textes choisis, classiques et modernes ( Montesquieu, Montaigne, Michel Onfray, Carlo Pétrini, Jacky Rigaux, Nicolas Joly,… ) nous reconstruirons ensemble ce que veut dire «  goûter un vin sincère » Une invitation à partager et à reconstruire ensemble ce que veut dire « un goûter un vin sincère » Choix et lectures des textes par Yvon Minvielle.
La dégustation (offerte) qui suivra ce moment de lecture partagée en sera que plus passionnante.

Séances en juillet : 20/ 07 –27/07
Séances en août : 3/08 - 10/08 - 17/08 - 24/08 - 31/08


4- Dégustation vigneronne  avec 5 vins en biodynamie de régions différentes. DVD «  L’esprit du vin » offert.
Tous les mardis de 18 h à 20 h - 50 e

Ce rendez-vous s'adresse aux amateurs, à ceux qui aiment et veulent apprendre à apprécier et à mieux goûter les vins en biodynamie.
Autour de cinq grands vins en biodynamie correctement servis et accompagnés, nous emprunteront les routes de l'initiation à la dégustation, prenant appui sur des récits, de courtes conférences, des échanges, des petites vidéos, de telle manière qu'en 2 h nous ayons « professionnellement » parcouru l'essentiel de ce que veut dire apprendre à déguster un vin en biodynamie.

Séances en juillet : 17/ 07 – 24/07 – 31/07
Séances en août : 7/08 - 14/08 - 21/08 - 28/08 

______________________________
Inscription ( nombre de places limité)
Tel : 06 03 46 30 60 / 06 14 13 89 66 / 05 56 20 08 78 /
Contact : Olympe ou Yvon Minvielle

Château LAGARETTE
Route du Bourg - 33360 Camblanes et Meynac
( Rocade : sortie 22 – Le Château est près de l’église de Camblanes)

mardi 12 juin 2012

Pratiques vigneronnes et philosophie de la nature (1)


Le temps est venu de la vigne en fleur....quel bonheur !

Le 5 juin dernier,  à Paris, chez les Compagnons Du Devoir du Tour de France, conférence d'Yvon Minvielle,  première d'une série,  où seront abordées les thématiques des Philosophies de la nature que les vignerons mettent au travail ( sans intention particulière) dans le quotidien de leurs pratiques professionnelles.Cette série permettra nous l'espérons de nommer les écarts, et de bâtir des ponts entre Philosophies de la nature et Pratiques vigneronnes.





Pratiques vigneronnes et  philosophie de la nature
Dans le cadre des activités du Club Lagarette et de l’Université du gout des vins en  Biodynamie, nous avons ouvert une nouvelle route, celle d’ une réflexion bi-polaire sur les liens entre  philosophie de la nature et pratiques vigneronnes. Ce travail réflexif a pour « matière-support » »  le corpus des discours et des pratiques vigneronnes.. Notre ambition :  dessiner la trame, dégager les lignes de force des philosophies de la nature sous jacentes aux pratiques vigneronnes.

Lors de cette première rencontre,  cinq points ont été abordés :
- Intimité des rapports vigneron/nature et part du sensible 
- Prise en compte de la diversité des univers sociaux et cosmologiques au sein desquels se déploient les approches vigneronnes. 
- Prise en compte du potentiel de situations, parcelle,  domaine,  site,  lieu, etc. 
- Formes prises par l’intervention vigneronne ;
- Recherche des harmonies.

Dans le débat deux thématiques se sont imposées :
L’intervention vigneronne n’est pas une intervention de rectification, de domination, ou de protection de la plante,  au nom de la science et de l’inventivité technique.  L’intervention vigneronne est une intervention respectueuse de la vie de la plante, soucieuse des équilibres.
Le vigneron travaille les harmonies  à la manière du musicien, ou du peintre. Recherchant dans les « matières » travaillées, les sons et les couleurs les équilibres et les harmonies positives expression de son art.
Deux thèses opposées nous lancent un défi :  Accompagner la vie du vivant végétal, ou alors le contraindre ,à nous donner les fruits, que nous souhaitons et attendons . Mais pourquoi ? Et au nom de quoi ?
________________

Cette série de conférence permettra nous l'espérons de nommer les écarts, et de bâtir des ponts entre Philosophies de la nature et Pratiques vigneronnes. Chaque séance est suivie d'un débat avec les participants et d'une dégustation de vins en biodynamie en toute convivialité. N’hésitez plus !  Inscrivez vous aux prochaines séances !
chateaulagarette@orange.fr 
Contact : Yvon Minvielle : 06 03 46 30 60