lundi 24 novembre 2014

LA SAVOURATION. Expérience unique pour les fêtes !


Pour ces fêtes de fin d’année, avec le vin de Lagarette, nous vous proposons une expérience unique :  Entrez dans l’univers de la savouration avec de vieux millésimes de la Cuvée Cyrus, partagez le voyage du “TRES HOMBRES” dans les mers du Sud et allez à la rencontre de la "Cuvée Atlantique" du Château Lagarette !


SAVOURATION
La savouration s’est l’antonyme de la dégustation conventionnelle !
La dégustation conventionnelle repose sur l’analyse et la comparaison.
La savouration nous ouvre à l’approche intime d’un vin, la compréhension de sa construction et de ses évolutions, l’appréciation de son dialogue permanent avec le temps qui passe. De cuvées en cuvées.
Dans la savouration, il y a du ralentir, du "lâcher prise", du respect pour le produit et ceux qui l’ont fait. Savourez, c’est comprendre que le vin est un être vivant,  dont l’accomplissement n’est jamais terminé.
Savourez : comprendre la vitalité au travail dans le corps du vin.

LA CUVEE ATLANTIQUE
Pour tous les amateurs de vins à la recherche de vins sincères la cuvée Atlantique de Lagarette sera une rencontre bonheur, après 9 mois en mer, ballotée par tous les vents de l'Océan, et la houle.

VOYAGER
Avec TOWT et le “TRES HOMBRES”, Chateau Lagarette a pris la route des caraïbes pour rappeler à nos mémoires aujourd’hui encombrées par l’insignifiant et les bavardages de la communication , l’experience, bien réelle, de ces vins bordelais, qui traversaient l’Atlantique, puis revenaient au port de Bordeaux plus élégants, plus affinés plus agréables à boire.
Mais pourquoi ce voyage de neuf mois sur l’Atlantique ?
Pour découvrir et mieux comprendre, que la savouration ne peut être que le produit d’un parcours d’un accompagnement du vin qui se construit dans l’épaisseur du temps qui passe.
Plusieurs barriques de Lagarette, Cuvée Atlantique, ont embarqué en Novembre au Port de Douarnenez. Elles seront de retour à Douarnenez puis à Bordeaux en juillet 2015.  9 mois sur l'Océan !  Une naissance ! Une joie ! 
Yvon Minvielle  yvonminvielle.thesee@orange.fr

jeudi 13 novembre 2014

VOYAGE EN MER ? Yvon se souvient.... c'était en 1961 !



Le 4 novembre 2014, le voilier "TRES HOMBRES" a accosté au port de Douarnenez. Il a embarqué des barriques du Château Lagarette pour "vivre" l'Atlantique et parcourir les Caraïbes, s'approcher des côtes brésiliennes, accoster à Belem, aller aux Canaries, aux Açores,  puis revenir vers l'Europe en juillet 2015. Il a passé l'Ecluse le 13 novembre, au petit matin, pour le grand large.
Pour Château Lagarette, après 9 mois sur l'Océan : Naissance de la Cuvée ATLANTIQUE !

Yvon se souvient... c'était il y a plus de 50 ans : 
 "Le 3 juillet 1961,  le "Saint-Vincent" quitte le port de Bordeaux pour la côte d'Afrique de l'Ouest avec tout au bout de la route le port de Lobito en Angola. Je suis à bord pour trois mois, en tant que pilotin,  une sorte de stage pré-professionnel auxquels peuvent avoir accès tous ceux qui prétendent ou envisagent de passer le concours d'entrée dans les écoles de la marine marchande. Ce que alors j'envisageais très sérieusement de faire.

Plus de 50 ans séparent ces deux moments maritimes.  Que d'histoires entre les deux. Des rêves,  de l'éveil, du bonheur, de  la tristesse, de la joie partagée. Une vie qui se déplie comme elle peut. La construction d’un « vivre pour soi et avec les autres, ou l’inverse» dans les interstices d'une histoire collective, pas toujours agréable à vivre, qui souvent nous malmène mais nous laisse aussi des espaces de liberté et de créativité.

Jusqu'en juillet  2015  suivre  le « TRES HOMBRES » dans son périple .
Escale après escale et  faire revivre à l’occasion de ce voyage mes imaginaires du Saint-Vincent. Imaginaires parce que quelquefois je ne sais plus où  se loge le réel le vrai , enfin celui qui se présente comme tel. 50 années de mémoire c’est beaucoup, des choses fortes  m’ont marqué  d’autres se sont quelque peu effacés il y a des instants inoubliables, imprimés en quelque sorte.
Certains dirait qu’ils font tâche. Leur adhérence s’impose . Ce sont des « aspirateurs » des « fixateurs » de mémoires.

Le 7 novembre au matin,  je suis dans le TGV,  Olympe m’appelle, pour me dire que nos barriques sont à bord. Elles ont été placées à tribord . Je me souviens de ma première cabine à bord du Saint-Vincent . Elle aussi se trouvait à tribord du navire.  C’est « bonne matière » pour le parallélisme que  je souhaite  déplier entre les deux voyages. Il y avait deux hublots dans cette cabine.
Une image s’installe. Prégnante, indécolable pour l’instant.
La tête hilare d’un « Crew men » passe par le hublot. Comment t’appelles tu ? I am Napoléon . Ce Napoléon là est devenu mon ami ".
à suivre.....


mercredi 12 novembre 2014

"Cuvée ATLANTIQUE" LE GRAND VOYAGE AVEC "TRES HOMBRES "

 EVENEMENT  5 Novembre 2014 Le port de  DOUARNENEZ




LE VOILIER CARGO "TRES HOMBRES" sans moteur, est arrivé le 5 novembre, sous un soleil splendide, à Douarnenez pour livrer de la " bière biologique". Il va repartir dans les prochains jours avec des barriques de vin en "biodynamie" dont les barriques du Château LAGARETTE enlevées au domaine, pour un très lent et très long vieillissement du vin sur l'Océan Atlantique, au rythme des vents et de la houle, pendant 9 mois, .... une belle aventure pour lui.... "Il va se bonifier d'une manière exceptionnelle" comme disaient les anciens ....
La Cuvée ATLANTIQUE du Château Lagarette, nous attend au retour.

Beaucoup d'émotions...
Les barriques de Lagarette ont commençé à passer une nuit sur le pont du voilier. Les brumes de la Bretagne à Douarnenez ont carressé tendrement le bois pour l'humidifier en donnant tout le parfum et les saveurs des embrums. Puis le lendemain matin,  journée à tribord.... quelle aventure pour notre vin...."Vivre" et " faire vivre" avec nous  ce grand voyage pendant 9 mois. La traversée de l'Atlantique  : vers le Brésil, les Antilles , les Açores, et bien d'autres destinations à faire rêver . Elles rappellent à Yvon d'anciens grands voyages vers l'Afrique lorsqu'il a été embarqué comme "pilotin" il y a bien longtemps.... Et là aussi que d'histoires a-t-il à raconter..!

Lagarette remercie Guillaume Le Grand pour l'organisation de ce magnifique voyage !
A suivre.... Nous aurons des nouvelles à partager tous les mois.
chateaulagarette@orange.fr





jeudi 16 octobre 2014

De la "savouration" à Lagarette !


 Samedi 18 Octobre de 11 h A 13 h       
Château Lagarette, Route du Bourg 33360 Camblanes et Meynac ( près de l'église)

« Les Journées nationales du goût » c’est le 16 et le 17 octobre prochain.  Un événement national que nous vous proposons de poursuivre le samedi 18 octobre. Avec nous et à notre manière à Lagarette autour de cinq millésimes de la cuvée Cyrus. Une verticale !

CYRUS 2006, 2007, 2009, 2010, 2012 .

Une occasion  pour réfléchir et échanger en dégustant sur ce que veut dire « Savourer ». Appréhender la multiplicité des saveurs, la diversité de leurs origines, le lâcher prise devant l’étiquette , les temps de la dégustation, la part de la scénarisation et tout le reste...

ITINERAIRE CONSEILLE
10 h "Le Grand Marché" au coeur du Village de Camblanes, à 200 m du Château Lagarette
11 h  Château Lagarette pour la "savouration" de la verticale CYRUS.

LA CUVEE CYRUS
Pour tous les amateurs de vins à la recherche de vins sincères le Cyrus de Lagarette ne peut être qu'une rencontre bonheur.
C'est un vin qui exprime  avec force le lieu dont il est issu,  la roche mère, le sol, les minéraux, le terroir, l'environnement.
C'est un Bordeaux rare. 100 % Cabernet franc issu d'une très jolie parcelle exposée au levant et travaillé en bio dynamie.
Cyrus  vous donne à vivre un ressenti rare.  Une expression faite de finesse et d'arômes en harmonie.
La matière est présente .  Elle ne s'impose pas.  Discrète elle nous invite à partager les  minéralités  de ce vin singulier.

Merci de confirmer votre présence. A très bientôt.
Olympe et Yvon Minvielle 0603463060 / 0614138966    chateaulagarette@orange.fr

mardi 30 septembre 2014

La question de la nourriture ? Les biodynamistes avant-gardistes !


video

 

Réponse d' Yvon Minvielle le 28 septembre, à ces questions :

Mais pourquoi donc se demandent certains? ont-ils le désir et le besoin de  produire et réaliser un film sur “les batailles du bio, vers la citoyenneté alimentaire” après avoir produit et réalisé, le film “L’Esprit du vin, le réveil des terroirs” ?  Quelles sont les causes, où sont les liens, quelles sont les cohérences ?


 

Y. M. :   " Nous pensons que les  pratiques professionnelles des vignerons en biodynamie dont il est question dans le film “L’Esprit du vin, le réveil des terroirs “  sont des pratiques avant-gardistes porteuses d’une philosophie de la nature, dont les contours et les visées sont en pleine cohérence avec les exigences et défis que nous adresse le moment présent : Harmonies, recherche des équilibres, bonnes utilisation des énergies, prise en compte de nos positions dans le cosmos, compréhension de nos humanités, de leur diversité, de leur singularité, recherche des cohérences "culture/nature", "présent/passé", "macrocosme microcosme", " visible et non visible", etc.  

Il nous fallait donc faire un pas de plus !

Aborder les questions de la nourriture, de la santé et du vivre ensemble et tenter de porter plus loin ce que nous avions lu et compris lors de  la conception, réalisation et production de notre film avec Olympe   “L’Esprit du vin, le réveil du terroir” avec la participation de 22 vignerons du Groupe Renaissance des Appellations autour de Nicolas Joly,  "Coulée de Serrant".www.coulee-de-serrant.com  

Mais d’autres expériences de vie s’ajoutent à cette première ouverture. Nous avons  la chance extraordinaire d’être nous-mêmes vignerons et producteurs de vin en biodynamie au Château Lagarette. Les pratiques vigneronnes de cette approche très traditionnelles,  nous ne nous sommes pas contentés de les décrire dans notre film “L’Esprit du vin le réveil des terroirs” nous les connaissons de l’intérieur, dans leurs logiques internes, dans leurs façonnements intimes.

Nous sommes aussi des militants actifs du mouvement Slow Food et au sein des différentes communautés qui constituent cette organisation nous tentons de comprendre et d’apprendre la diversité des pratiques nourricières. Nous sommes sensibles aux liens profonds que ce que nous appelons la nature tisse avec notre humanité par le moyen de la nourriture.

 
Tout était donc là, présent et disponible. Il nous fallait faire ce film. Nous sommes en marche. Rejoignez-nous. Nous avons besoin de tous pour réussir ce projet. Merci.


yvonminvielle.thesee@orange.fr - 06 03 46 30 60
www.lesbataillesdubio.fr

1er Octobre ! De "L'Esprit du vin" aux " Batailles du BIO "

1er Octobre 2014, tous sur la plateforme KissKissBankBank


Lancement du crowndfunding, "financement par la foule" pour le film “ LES BATAILLES DU BIO”, vers la citoyenneté alimentaire…




Après le film “ L’ESPRIT DU VIN, le réveil des terroirs” sur la viticulture en biodynamie et la sincérité des vins,  Olympe et Yvon Minvielle vignerons en biodynamie et cinéastes, espèrent avec le crowndfundng ( financement par la foule) sensibiliser les consommateurs qui ont le droit de savoir la vérité sur ce qu’ils mangent et sur ce qu’ils boivent.

Tous ceux intéressés sont invités à relayer les informations de ce film par tousles moyens, sms, réseaux sociaux, etc... et à soutenir financièrement ce projet de film  en échange de contreparties à partir de 5 € ( voir le site,  onglet contreparties, www.lesbataillesdubio.fr)

Pourquoi ? Parce que, de la qualité de notre nourriture dépend le moment plaisir du repas partagé avec nos familles nos amis et nos proches mais aussi la création ou la re-création autour de la table d’ espaces citoyens susceptibles nous l’espérons nous le souhaitons de participer de la Refondation de nos démocraties.

Sans oublier toutes les conséquences économiques d’un tel choix  à savoir  soutenir ou  relancer une agriculture paysanne et de proximité, repenser les transports et la transformation des aliments de base ,leur distribution mais aussi et surtout créer de l’emploi, diminuer les dépenses de santé, etc.

C’est donc le 1° Octobre le grand démarrage du projet “Les batailles du BIO, vers la citoyenneté alimentaire !

On largue les amarres, on déplie la grand-voile et en route vers le grand large et la belle aventure. L’ aventure de tous pour que vive ce film où seront portées en avant nos volontés d’agir en tant que citoyens dans les univers de la nourriture, de la démocratie et du développement économique de nos territoires. . Production, Transformation, Transport, Distribution, Consommation, Plaisir et bon usage, pour que nos vies collectives, notre vivre ensemble et nos santés soient meilleures

Premier objectif avec KissKissBankBank : 40 000 € . Budget global du film plus de 200 000 €:  Financements citoyens, privés, publics, sponsors, mentors etc.  Sortie prévue fin juin 2015.

contact@lesbataillesdubio.fr



 

mardi 16 septembre 2014

VIVA SAPORTA !


Viva Saporta !
Une suite en deux questions.
Lors du débat Isabelle Saporta a fait comme elle a pu pour faire passer ses idées, les défendre et ouvrir des brèches pour donner place à de la controverse.
Il n’y a eu ni débat ni controverses. Simplement des positions que de manière, un peu brutale, on se jette à la face, pour marquer son territoire.

Dommage ! Car il y a deux questions radicales qui départagent les impétrants viticulteurs :  
La première concerne l’état sanitaire du sol du domaine, la seconde traite de l’état sanitaire du vin lui-même.
-       Dis-moi quel est l’état sanitaire du sol de ton domaine ? et je te dirai ce que tu peux faire.
-       Dis-moi quel est l’état sanitaire de ton vin ? et je te dirai quels sont les différents ingrédients que tu as utilisés pour le fabriquer.

D’un  côté il y a ceux qui fabriquent du vin (wine-maker) de l’autre ceux qui accompagnent la vigne et le raisin dans son accomplissement (wine-grower)
Silence total sur ces deux questions.
A quand la suite ?
Yvon et Olympe Minvielle, vignerons en biodynamie au Château Lagarette