lundi 18 mai 2009

ça tourne en Pays de Loire !


Nicolas Joly. Bibliothèque du Château de la Roche aux Moines.
Clos de la Coulée de Serrant
. Savennières. En biodynamie depuis 1980.

Deuxième étape : Tournage en Pays de Loire. Trois vignerons en biodynamie rencontrés à cette occasion, sans oublier leur compagne, leur famille et leurs proches : Nicolas Joly et Coralie ( "Clos de la Coulée de Serrant" à Savennières), Philippe Gourdon et Françoise ( "Château Tour Grise" Le Puy Notre Dame), Mark Angéli et Christine ( "Ferme de La Sansonnière" à Thouarce).
Et quels vignerons, que de sagesses pratiques ! Deux journées très chargées, passionnantes par la qualité des échanges, l'accueil, l'amitié, la simplicité. Difficile, impossible même d'en rendre compte.Simplement, pour mémoire quelques traits pour nommer chacun d'eux.
Un Nicolas Joly, porteur d'une vision globale, se déplaçant avec grande agilité, des univers pratiques vers des horizons spirituels et philosophiques, mais à certains moments, prenant le temps du récit familial ou de l'histoire du métier se construisant, évoquant ses amitiés présentes ou passées... Philippe Gourdon, lui, a pris le temps de nous initier à sa vision ( et à ses pratiques) de l'enherbement naturel, où les plantes sont respectées dans l'accomplissement de leur cycle. Ce qui se traduit par une seule tonte entre les rangs de vigne, juste avant les vendanges. Mais il y a plus, à chaque plante son insecte, à chaque insecte ses oiseaux. Tout se tient.
Quand à Mark Angéli, il plaide la cause des "Vignes libérées" libérées de tout palissage, taillées en gobelet pour un plein épanouissement de la plante et du fruit. On le sent en recherche perpétuelle pour améliorer, ajuster serait plus précis, les interventions du vigneron à ce que demande la vigne. Soucieux de la transmission de cette culture de métier qui lie la vigne et le vigneron, il s'inquiète des générations futures et de leur héritage.

Aucun commentaire: