jeudi 4 février 2010

L'age de raison !

"2010 c'est l'âge de raison !", nous dit Mark Angeli, lorsque nous lui demandons de qualifier le salon d' Angers . Vigneron à "La ferme de la Sansonnière" en Pays de Loire, Mark organise chaque année le salon.



Grenier St Jean Angers

Pour un salon qui entre dans sa septième année, l'âge de raison paraît une évidence. Mais n'en restons pas là, poussons un peu plus loin notre argumentation et écoutons Mark Angeli : "Cet âge de raison c'est aussi une forme de maturité. Le fait d'être bio pour accéder au salon n'est plus une condition, c'est une évidence, tout à fait incontournable dont il ne doit plus être nécessaire dorénavant de parler. Ensuite, le fait d'être bio ou en biodynamie ne suffit plus, ce qui compte, c'est l'expression vigneronne d'un homme ou d'une femme dans le produit vin".

Derrière chaque vin (si l'on peut s'exprimer ainsi) il y a un lieu, mais il y a aussi une femme, un homme qui, avec ses vignes, dit le lieu, mais aussi se dit lui-même au travers du vin produit. La biodynamie, nous disait l'un des dégustateurs, force les caractères des vignerons à mieux s'exprimer, à s'accomplir en quelque sorte.

Cette maturité, cet accomplissement nous l'avons ressenti, pour ce qui nous concerne, lors de la présentation devant une centaine de vignerons, membres de l'association "Renaissance des A.O.C.", de notre film - pour l'instant un court-métrage- sur la biodynamie. Produit des tournages en Pays de Loire et en Bourgogne en 2009 et d'interviewes ( David Ridgway, Sommelier à La Tour d'Argent - Denis Saverot ( Directeur de la Revue des Vins de France) - Jacky Rigaud ( écrivain Université de Bourgogne), ce film voudrait exprimer les sagesses pratiques des vignerons en biodynamie. Nombreuses ont été les idées et les propositions qui ont suivies la projection. Volonté sans doute de faire "oeuvre commune", mais aussi affirmation du Groupe "Renaissance des A.O.C.", qui lui aussi entre en maturité.

olympe et yvon,chateau.lagarette@wanadoo.fr

Aucun commentaire: