samedi 8 janvier 2011

BONNE ANNEE 2011 ! Avec Stephane Hessel ...



2011 Stephane Hessel nous invite à l'indignation positive !
Les vœux de résistance de Stéphane Hessel

Comment nous, vignerons en biodynamie, pourrions nous ne pas entendre son appel ?
Tout ce qui se passe autour de nous dans nos environnements professionnels,
nourrit plus que nécessaire,notre capacité à nous indigner.


Nous sommes les défenseurs des A.O.C. et des terroirs, mais c'est nous qui sommes menacés de déclassement, parce que nous défendons le positif du rapport au terroir, et que nous contestons l'usage intempestif des pesticides.
Indignation !

Inquiétés par l'abus des sulfites pour nos santés, nous réduisons la présence dans nos vins. C'est nous qui sommes interpelés parce que nous sommes en dessous des seuils dits "normaux".
Indignation !

Nous demandons à ce que le consommateur soit informé, de ce que contient comme résidus de pesticides une bouteille de vin. On nous dit en réponse - mais peut-on appeler cela une réponse ? que la filière ( viti-vini) est aujourd'hui trop fragile pour supporter que de telles informations soient affichées sur des contre-étiquettes.
Indignation !

Et la liste pourrait s'allonger...

Seul réconfort dans cet univers de pratiques "honteuses" des professionnels de la filière et des consommateurs curieux et cultivés cherchent nos vins, souhaitent mieux comprendre comment nous travaillons et trouvent dans nos manières de faire une expression concrète de valeurs rares aujourd'hui recherchées : sincérité ( des vins sincères), droiture ( des vins droits de goût), vérité-intégrité ( des vins vrais qui disent le lieu, le terroir, des vins qui ne sont pas maquillés )

Après l'indignation, la reconnaissance par les valeurs !

Aucun commentaire: