lundi 14 janvier 2019

VIEUX MILLESIME A LAGARETTE. QUEL BONHEUR !





Biodynamie et vieux millésimes à Lagarette. Rien que du bonheur !


Cela fait 20 ans cette année que nous nous sommes engagés dans cette voie vigneronne. Celle de la biodynamie. Vingt années pendant lesquelles nous avons entendu sur nos vins,  toutes sortes de propos, par des professionnels du vins, cavistes, etc… : « Ce sont des vins fragiles. Ce sont des vins qui ne sont pas finis. Ces vins sont des vins qui ne tiendront pas. Ils n’existeront pas dans la durée… etc.. »

Vingt ans après nous disposons encore d’un certain nombre de ces flacons de nos premières années 98- 99- 2000. Certains peuvent se demander pourquoi ? Comment se fait-il, que soient encore disponibles des flacons qui auraient dû se vendre ou se boire  au début des années 80 ?
La raison en est simple. Tout nos efforts de ces années-là portaient en priorité, sur la qualité sanitaire et gustative du vin à produire . La commercialisation n’était pas première. Elle s’adressait alors aux proches, amis, curieux, et sympathisants... Elle n’était pas remise à plus tard .Tout simplement elle n’était pas première  .
Mais aussi et surtout parce que Olympe voulait faire « des vins de longue garde, »  Des vins qui s'inscrivaient dans la tradition du goût bordelais, qu'elle avait appris pendant toute son enfance, avec son père tonnelier.
Faut-il ici rappeler que ce choix n'était pas facile à tenir et à conduire il y a de cela 20 années ? La production et la commercialisation des vins de l’année, était mis en avant et valorisé  C ?'était « l'immédiateté du fruité » que le sommelier de l'époque commentait en utilisant toutes sortes de synonymes à ses clients curieux du vin à boire.
 Aujourd’hui en 2018, nous pouvons vous  présenter à la dégustation ces flacons  qui ont 20 ans d’âge, montrer et démontrer à ceux qui veulent bien l’entendre où sont curieux de ces réalités, la beauté de ces vins, leur présence, leur finesse, et leur élégance.
Par habitude, par choix de vie, ne sommes nous pas, dans les discours apologétiques, pas plus que dans les discours vengeurs qui cherchent à montrer à ceux qui ne nous entendaient pas, que nous avions raison etc. Sincèrement de tout cela, nous manquons.
Ce qui nous importe aujourd’hui c’est de vous faire partager le bonheur de déguster ces vins en biodynamie qui ont 20 ans d’âge.

 Et pour ce faire nous vous proposons de nous retrouver autour de nos trois cuvées  98, 99, et 2000.
le 25/09/ 2018

Aucun commentaire: