mercredi 18 juillet 2007

Lagarette, vin citoyen !

Oui ! Lagarette est un vin citoyen et il souhaite plus que jamais l’afficher avec force et détermination.



Qu'est-ce qu'un vin citoyen ?
C'’est avant tout un vin intègre qui dit " ce qu'’il est ", c’est-à-dire qui accepte et souhaite être soumis à l’'analyse, à toute sorte d'’analyses possibles qui diront les matières qui le compose affichant ainsi et sans démonstration ses origines naturelles. Ce vin, ce vin citoyen, n’'a rien à cacher. Il veut être connu et apprécié pour " ce qu'’il est ". Il a horreur des parures, des déguisements voir des dissimulations. Il ne veut pas paraître. C’'est l’'inverse d'’un vin " d'étiquette " et/ou de propriétaire. Pas besoin de se déguiser pour plaire et faire plaisir, il faut être naturel. C’est aussi un vin qui dit ses origines, le terroir et les hommes qui l’ont conduit à son terme et ont fait de lui... " ce qu’'il est ".

Cette terre où il a grandi et pris forme, il la respecte et se dresse contre toute forme de dégradation la concernant. Il la protége en s’affichant et en s’'exprimant comme on protège sa " terre-mère " nourricière. Ce qui le relie aux hommes du terroir a quelque chose de sacré, de divin, d'’inexprimable sauf dans ce qu'’il est, lui, puisque c’'est avec cette terre et ces hommes qu'’il est devenu " ce qu’il est ". Mais, il dit aussi, ce vin, les processus et les ingrédients qui sont entrés dans sa composition et ont contribué à le façonner. Dire et faire dire comment il s’'est construit, c’'est aussi s’'affirmer citoyen.

Mais il y a plus, et ce plus, n’'est pas négligeable, ce vin citoyen respecte ses usagers, ceux qui vont le consommer. Il se doit de protéger leur santé et si possible de la renforcer, en aucune manière de l’'affaiblir. L'’amateur, l’'amoureux de ce divin nectar doit savoir à qui il a affaire. Il faut gagner la confiance de l’'amateur qui en retour sera payé de plaisir, de bonheurs partagés et de force retrouvée.


Pourquoi un vin citoyen ? Parce que au quotidien, nos pratiques viticoles doivent se dire et se faire une place dans des univers de mensonges, et de dissimulations, où la présentation communicante et communicative des vins a plus d’importance que la qualité et l’authenticité du produit.

Il est donc temps de mieux faire connaître qui l’on est et de quoi l’on est fait.

Désormais, Lagarette, vin citoyen affichera ses composants, ses process de fabrication, ses certifications afin que chacun puisse apprécier notre volonté de respecter nos clients et partenaires mais aussi la terre nourricière, la biodiversité et la plante, surtout la plante, que nous protégeons dans son intégrité.

Derrière de beaux discours où nature et plaisir sont valorisés, il n’y a bien souvent que de la chimie, dure et destructrice de nos vies et de nos santés. L’essentiel n’est pas dit : les foires aux vins en sont de beaux exemples. Les discours " fumeux ", les affichages d’étiquettes qui prennent le pas sur le " produit réel ", ses saveurs (authentiques) et les sagesses pratiques (bien réelles) de ceux qui ont su produire et élever le divin nectar.

Il est temps de dénoncer ces pratiques abusives et d’afficher notre volonté... citoyenne !

Aucun commentaire: