mardi 16 septembre 2014

VIVA SAPORTA !


Viva Saporta !
Une suite en deux questions.
Lors du débat Isabelle Saporta a fait comme elle a pu pour faire passer ses idées, les défendre et ouvrir des brèches pour donner place à de la controverse.
Il n’y a eu ni débat ni controverses. Simplement des positions que de manière, un peu brutale, on se jette à la face, pour marquer son territoire.

Dommage ! Car il y a deux questions radicales qui départagent les impétrants viticulteurs :  
La première concerne l’état sanitaire du sol du domaine, la seconde traite de l’état sanitaire du vin lui-même.
-       Dis-moi quel est l’état sanitaire du sol de ton domaine ? et je te dirai ce que tu peux faire.
-       Dis-moi quel est l’état sanitaire de ton vin ? et je te dirai quels sont les différents ingrédients que tu as utilisés pour le fabriquer.

D’un  côté il y a ceux qui fabriquent du vin (wine-maker) de l’autre ceux qui accompagnent la vigne et le raisin dans son accomplissement (wine-grower)
Silence total sur ces deux questions.
A quand la suite ?
Yvon et Olympe Minvielle, vignerons en biodynamie au Château Lagarette

Aucun commentaire: