mardi 24 avril 2007

Les vins naturels sont excellents pour la santé

Entendu à la télé : le SO2 détruit les neurones ! Dans l'emission d'Envoyé Spécial " la vie sans toxique" du 12 avril 2007 sur France 2, Yvon Minvielle viticulteur à Lagarette nous a dit les dangers du SO2 dans les vins "technos".



Vin et santé. Rappelons tout d’abord ce que disaient les anciens et les scientifiques. D’Hippocrate à Pasteur, toute la médecine - honnête et sincère - a pu l’observer. Ce qui fait problème aujourd’hui pour la santé, c’est sûrement l’alcool, lorsqu’on en abuse, mais aussi et surtout l’ensemble des produits toxiques, phytosanitaires et œnologiques, qui fragilisent les vins et abîment nos santés.

Les grincheux, les "culs-pincés" et autres "faux-culs" voudraient faire du vin un alcool comme un autre. Ils voudraient même en faire un produit bien plus dangereux (surtout sur la route) que les anti-dépresseurs et autres drogues ordinaires. Cela va de soi, surtout pour le lobby des industries pharmaceutiques.

Mais laissons-là ces malhonnêtetés faussement moralistes et écoutons plutôt ce que nous disent et écrivent certains scientifiques sur le sujet :

Le vin rouge allonge la durée de vie en stabilisant l'ADN.

Le vin rouge contre les effets du temps. La revue Nature a publié une étude du Dr David Sainclair de l’école de médecine de Harvard où il est montré que le resveratrol, l’un des polyphénols présents dans le vin rouge pourrait contribuer à allonger la durée de la vie en stabilisant l’ADN. En attendant d’autres validations, premier conseil du Dr Sainclair : trois verres par jour, le matin, à midi et le soir. Du Lagarette bien sûr, ou d'autres vins bio et biodynamiques produits par les vignerons du groupe Rennaissance des AOC !

Un anti-cancéreux dans le vin rouge. Selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs dirigés par le Dr Stéphane Quideau de l’IECB de Bordeaux, l’acutissimine - un enzyme qui se formerait dans le vieillissement du vin en fûts de chênes - inhiberait la croissance des cellules cancéreuses.

Les biens faits du vin naturel contre toutes les mauvaises humeurs. Voilà de bonnes nouvelles qui s’ajoutent à tous les bienfaits déjà connus du vin pour notre santé : effets bénéfiques contre les maladies cardio-vasculaires, l’osteoporose, la maladie d’Alzheimer, le diabète gras et surtout… toutes les mauvaises humeurs.

Courage Monsieur Evin, nous vous laisserons bien quelques arguments ! De toutes façons, il y aura toujours du juge et du grincheux pour vous donner partiellement et momentanément raison.